Nous utilisons des cookies pour personnaliser et améliorer le contenu qui vous est présenté, de façon à vous offrir la meilleure expérience d'achat en ligne. Pour continuer sur notre site, il faut être en accord avec les Termes & Conditions d'utilisations de cookies.

Choisir sa combinaison : 5 conseils pour ne pas se tromper

Chaque sportif est différent, et cela concerne également la natation en eau libre. Un accessoire essentiel pour un nageur peut représenter, pour un autre, un obstacle ou un élément perturbateur. C'est pourquoi il est important de connaître nos besoins en termes d'équipement, en particulier en matière de combinaison. Un mauvais choix peut avoir un impact négatif sur notre technique et sur notre performance dans l’eau. 

Afin de choisir la combinaison idéale, il faut tenir en compte plusieurs facteurs, mais il faut avant tout se connaître à soi-même en tant qu’athlète et nageur·euse. Savoir quels sont nos besoins, nos préférences, nos qualités ou défauts sera décisif lors du choix d’un modèle ou d'un autre. 

Nous présentons ci-dessous cinq éléments à prendre en compte lors du choix d'une combinaison : notre niveau et technique de nage, les performances de la combinaison, nos objectifs sportifs, la taille et enfin, le prix.  

LE NIVEAU DE NATATION, UN ELEMENT DETERMINANT DANS LE CHOIX DE LA COMBINAISON

Connaître son niveau de natation est le premier point à considérer lorsque l'on envisage d'acheter une nouvelle combinaison. Naturellement, une personne qui débute en eau libre n'aura pas les mêmes besoins qu'un nageur expérimenté. 

Si l’on débute dans la discipline, il est fort probable que notre technique ne soit pas complètement affinée et que l'on ait besoin d'une flottabilité supplémentaire, en particulier au niveau des jambes, pour relever les hanches et ainsi positionner correctement tout le corps, obtenant la restriction hydrodynamique la plus faible possible. Dans ce cas, les combinaisons telles que la Predator ou la 3.8 seront les plus adaptées à nos besoins.

En revanche, si la technique est notre point fort, si l'on est expérimenté en natation et que l’on recherche une flexibilité maximale, on optera plutôt pour une combinaison comme l'Alpha qui épouse le corps telle une seconde peau, permettant de profiter pleinement de chaque mouvement. 

LA PERFORMANCE EN FONCTION DES BESOINS

Une fois que l'on est sûr de connaître notre niveau de natation, on évaluera les performances de chaque modèle de combinaison pour choisir en fonction de nos besoins. Il convient alors d’examiner les aspects suivants :

● Flexibilité : plus la combinaison est flexible, plus la liberté de mouvement qu’elle offre est importante.
● Flottabilité : comme indiqué plus haut, le taux de flottabilité d'une combinaison peut nous aider ou nous nuire, en fonction de notre technique de nage. 
● Hydrodynamique : pour les nageurs dont la technique n’est pas encore affinée, un apport de flottabilité les aidera à corriger leur posture, afin d’adopter une position plus hydrodynamique. 
● Isolation thermique : si l’on aime nager dans les eaux froides ou bien en mer pendant l'hiver, l'isolation thermique qu'une combinaison peut offrir est un point clé à prendre en compte. La nouvelle RS1 Thermal est le modèle qui offre la protection thermique la plus élevée de la gamme Orca. Elle possède une doublure intérieure spécialement développée pour maximiser la rétention de la chaleur en eau libre, ce qui nous permettra de nager à basses températures pendant plus longtemps.
●Visibilité : un point important à prendre en compte si l'on a l'habitude de longues séances d'entraînement en eau libre. Hormis la bouée comme élément de base, une combinaison qui nous rend visible pour les bateaux, les surfeurs et autres nageurs, nous apportera une sécurité supplémentaire, nous permettant d'être localisés à tout moment. C'est le cas des combinaisons comme l’Open Water Core Hi-Vis ou l’ Open Water SW.