Nous utilisons des cookies pour personnaliser et améliorer le contenu qui vous est présenté, de façon à vous offrir la meilleure expérience d'achat en ligne. Pour continuer sur notre site, il faut être en accord avec les Termes & Conditions d'utilisations de cookies.

COMMENT CHOISIR SON MATERIEL POUR NAGER EN EAU LIBRE

Si l’on débute dans le monde de la natation en eau libre, il est tout à fait normal d'avoir des doutes et des questions portant notamment sur le matériel à se procurer, le type de combinaison à utiliser, l'épaisseur du néoprène, les accessoires… 

Évidemment, il existe plusieurs réponses possibles à chaque question, car tous les nageurs sont différents et présentent des besoins spécifiques, notamment en fonction de leur expérience et de leurs objectifs. 

Ainsi, un nageur expérimenté qui s’entraîne en mer depuis des années et connaît la zone par cœur n'aura pas besoin du même matériel que le débutant dans la discipline. Le contexte diffère également si l’on nage en hiver ou en été, si l'on envisage de participer à une compétition de natation ou de triathlon, ou si notre objectif est simplement de nager pour le plaisir.

L'IMPORTANCE DE L’EXPERIENCE EN EAU LIBRE DANS LE CHOIX DU MATERIEL

Hormis le bonnet et les lunettes de natation indispensables (plutôt polarisées pour éviter l'inconfort visuel que provoque le soleil), si l'on a peu ou pas d’expérience en mer, nous chercherons avant tout la sécurité et le confort. Les nageurs débutants voudront être à l'aise et rassurés, pour débuter sans se soucier du froid ou des difficultés que pourrait engendrer leur nouvel équipement. Ainsi, une combinaison qui présente une grande flexibilité, une flottabilité neutre et offre également une isolation thermique adéquate sera idéale pour se lancer dans cette nouvelle aventure en eau libre.

En ce qui concerne la sécurité, il faut bien évidemment mentionner la visibilité. Être bien visible en mer est un aspect fondamental, surtout si l’on a peu d'expérience en eau libre ou si l'on ne connaît pas la zone où l’on s'apprête à nager. Porter des éléments tels qu’un bonnet de haute visibilité (en néoprène ou en silicone selon la température de l'eau), une bouée ou une combinaison avec des manches oranges nous fournira la sécurité supplémentaire pour nos séances d'entraînement et évitera d'infliger des frayeurs aux autres nageurs, surfeurs ou bateaux.. 

La bouée, en plus d'offrir une grande visibilité, est un élément indispensable que le nageur doit toujours porter en eau libre. Non seulement s'agit-il d’un accessoire de sécurité élémentaire, mais il apporte également une flottabilité supplémentaire permettant de faire une pause pour reprendre des forces, et aide à transporter les effets personnels de manière sûre, pratique et étanche.

DIFFERENTS MATERIAUX POUR DIFFERENTS OBJECTIFS

Quel que soit notre degré d'expérience en natation en eau libre, les matériaux et accessoires nécessaires varieront en fonction des objectifs que nous nous fixons. 

Par exemple, si l'on souhaite s’essayer à la natation en eau froide, on considérera naturellement l'utilisation d'une combinaison offrant une isolation thermique supérieure pour éviter au maximum l’infiltration de l’eau froide. Dans la même optique, on devra également prendre en compte les accessoires en néoprène tels que les bonnets ou cagoule néoprène , les chaussons ou encore les gants, qui offrent une rétention maximale de la chaleur corporelle pour résister plus longtemps aux basses températures.

Si, au contraire, on souhaite nager dans des eaux plus chaudes, tout en conservant la flottabilité et une grande liberté de mouvement, on recherchera par exemple une combinaison sans manches  ou l’on optera peut-être pour une combinaison en deux pièces que l’on peut porter en alternance selon le contexte. 

Si l'on vise plutôt la compétition, les besoins ne seront pas les mêmes s’il s'agit de triathlon ou de natation sur longue distance. Dans le cas d'un triathlon, par exemple, on ne mettra pas seulement l'accent sur la flexibilité et la flottabilité (en fonction de notre niveau) mais on cherchera également une combinaison qui soit particulièrement facile à mettre et à enlever, pour nous permette d'effectuer les transitions aussi vite que possible. En revanche, si l'on se prépare pour une traversée impliquant de longues heures dans l'eau, on devra plutôt privilégier l’isolation thermique pour ne pas être dérangés pas le froid.

De nombreuses options et variantes s'offrent à nous, mais chaque nageur sait mieux que personne ce qui lui convient le mieux concernant le choix de son propre équipement pour nager en eau libre. Ainsi, comme nous l'avons indiqué, il faut d'abord prendre en compte notre expérience et nos objectifs pour ensuite choisir les éléments qui correspondent le mieux à nos besoins et à l'usage que l'on souhaite en faire.